Demandes de récupération / Rétro-facturations / Rapports de fraude

Chez SumUp, nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour minimiser les fraudes et avec elles les risques de rétro-facturation. Au cas où vous recevriez quand même une demande de récupération, une rétro-facturation ou un rapport de fraude, suivez les directives de cet article.

Contenu de l'article :


Qu'est-ce qu'une demande de récupération ?

 Une demande de récupération a lieu lorsque votre client ou sa banque requiert plus d’informations sur une transaction apparaissant sur son relevé de compte.


La demande de récupération entraine-t-elle la déduction de frais sur mon compte ?

Non, une demande de récupération est simplement une demande d’informations. Ainsi, elle ne vous sera pas facturée. Si vous ne nous fournissez pas les informations et les documents requis concernant la transaction, un risque de rétro-facturation se présentera.


Que dois-je faire si je reçois une demande de récupération ?

Vous serez officiellement informé de la demande de récupération, par laquelle on vous demandera de fournir toutes les informations et les documents importants concernant la vente pour les transmettre à la banque du client. Vous pourrez consulter ici les critères d’éligibilité des documents demandés. Lorsque la situation le permet, nous vous conseillons de contacter votre client pour régler directement le problème et lui demander d’appeler sa banque afin de mettre fin à tout éventuelle rétro-facturation.

Rétro-facturations

Qu’est-ce qu’une rétro-facturation ?

Lorsque qu’une transaction par carte est contestée (que ce soit à la demande du titulaire de la carte ou de sa banque), une rétro-facturation sera éventuellement effectuée sur votre compte. Ainsi, le montant de la transaction vous sera facturé.

Nous vous soutiendrons activement pour contester la rétro-facturation et récupérer la somme débitée par la banque de votre client.

Quelles sont les raisons qui justifient une rétro-facturation ?

Sans toutefois s’y limiter, voici certaines des raisons les plus fréquentes :

  • Les articles ont été endommagés pendant le transport et sont défectueux.
  • Le titulaire de la carte a renvoyé les articles mais n’a pas encore reçu de remboursement.
  • Le titulaire de la carte conteste une transaction en tant qu’utilisation frauduleuse de sa carte.
  • Le titulaire de la carte ne reconnaît pas l’origine du débit sur son relevé de compte en banque.
  • Le titulaire de la carte conteste la qualité ou la réception des articles.
  • Le montant facturé n’était pas correct
  • Des erreurs de traitement ont eu lieu lors de la transaction.
  • Le vendeur n’a pas satisfait les demandes liées à la rétro-facturation.

Que se passe-t-il lors d’une rétro-facturation ?

Une rétro-facturation a lieu lorsqu’un client contacte l’émetteur de sa carte pour contester une transaction. La rétro-facturation est transférée au vendeur par le réseau de paiement applicable. Votre compte SumUp sera débité lors de la réception de la rétro-facturation. La somme de 10 € sera facturée sur votre compte pour couvrir les dépenses occasionnées par la rétro-facturation. Sachez que ces frais sont facturés par le fournisseur du paiement et non par SumUp.

La rétro-facturation indique un délai de réponse. Étant donné que le réseau de paiement n’autorise la réponse (et la contestation) suite à une rétro-facturation que pour une durée limitée, il est d’une importance primordiale que vous répondiez à l’e-mail que nous vous envoyons dans l’espace de ce temps imparti. Nous vous assisterons activement pour contester la rétro-facturation et récupérer la somme débitée par la banque de votre client.

Que dois-je faire si je reçois une rétro-facturation ?

Si vous recevez une rétro-facturation, lisez attentivement l’e-mail et demandez-vous si vous êtes en mesure de fournir les informations demandées.

Comment dois-je gérer les rétro-facturations ?

Si un client vous contacte avec une plainte concernant un achat, essayez de résoudre le problème avec le client. Si vous ne trouvez pas de solution satisfaisante pour les deux parties, expliquez à l’acheteur comment renvoyer les articles.
Une fois que vous avez reçu les articles renvoyés, effectuez un remboursement sur la carte de crédit utilisée pour payer l'achat. Usez de votre bon sens pour traiter le risque. Assurez-vous de nous tenir informés car notre expérience peut vous être utile pour résoudre le problème.

Pour éviter les rétro-facturations avec la raison « Transaction non reconnue », assurez-vous que le nom de l’entreprise immatriculée chez nous est facilement reconnaissable.

Au cas où le produit a été envoyé : pour assurer la réception des articles, choisissez un mode d’expédition avec accusé de réception. Envoyez les articles les plus coûteux en recommandé avec signature à la réception.

Vous trouverez ici des conseils pour éviter les rétro-facturations.

Rapports de fraude

Qu’est-ce qu’un rapport de fraude ?

Une fraude a lieu lorsque la banque de votre client nous informe que la carte utilisée pour le paiement a été déclarée par le client comme utilisée frauduleusement, perdue, volée ou falsifiée.
Vous ne serez pas facturé à ce moment, mais il est très probable qu’une rétro-facturation suive en raison de la fraude.


Que dois-je faire si je reçois un rapport de fraude ?

Vous serez informé officiellement du rapport de fraude et recevrez de plus amples informations.
Si vous en avez la possibilité, la meilleure chose à faire est de contacter votre client pour régler directement le problème et lui demander d’appeler sa banque et de stopper toute éventuelle rétro-facturation.

 

Cet article vous a-t-il été utile ?

Vous ne trouvez pas ce que vous recherchez ?

Contactez-nous

Articles dans cette section