Recevoir des paiements sécurisés

Nous souhaitons que vous acceptiez des paiements en toute sécurité pour protéger votre entreprise contre la fraude et minimiser les risques d’annulation ou de rétro-facturation effectués par erreur suite à la non-reconnaissance de l’opération par le client sur son relevé de compte en banque. Bien que les rétro-facturations ne peuvent pas toujours être évitées, il est possible de les limiter.

Contenu de l’article :

Minimiser les risques de rétro-facturation

Pour minimiser les risques de rétro-facturation accidentelle ou de demande de récupération, veuillez respecter les règles suivantes :

  • Assurez-vous que le nom de l’entreprise que vous avez saisi lors de votre inscription est connu de vos clients car c’est le nom qui apparaîtra sur leur relevé de compte. Si vous souhaitez modifier le nom de l’entreprise, veuillez contacter notre support client.

  • Si le client souhaite effectuer un paiement avec une carte de crédit d’entreprise/professionnelle, demandez l’envoi d’un reçu au service de comptabilité de l’entreprise.

  • Assurez-vous d’éviter les paiements doubles. Lorsque vous utilisez SumUp pour effectuer une transaction, vous recevrez une confirmation en direct pour savoir si le paiement a réussi ou échoué. La réussite de la transaction est signalé par une coche verte, après quoi vous pouvez fournir un reçu au client. L’échec de la transaction est signalé par une croix rouge ou par un point d’exclamation rouge. De plus, vous pouvez toujours vérifier votre historique des ventes dans votre appli SumUp ou sur votre compte SumUp.
    Si vous souhaitez plus d’informations sur l’historique des ventes, cliquez ici.

  • Répondez rapidement aux demandes de récupération. Les clients et les banques émettrices de cartes peuvent demander des copies des factures de crédit et de vente. Si vous souhaitez plus d’informations sur les demandes de récupération, cliquez ici.

  • Afin d’éviter que votre client ne puisse pas identifier le débit sur son relevé de compte, il est conseillé d’informer votre client à l’avance que SumUp apparaîtra sur le relevé de compte comme titulaire du compte en banque mais que le nom de votre entreprise sera indiqué dans la référence (SUMUP* nom de l’entreprise).

  • SumUp propose une fonction d’envoi de reçu par e-mail ou SMS à vos clients (ou de connecter une imprimante de reçus compatible). Outre cette option, vous pouvez également établir un reçu écrit à la main. En faisant cela, vous donnez à votre client un rappel/une preuve de son paiement au cas où il aurait des difficultés à identifier le débit sur son relevé de compte en banque.

Conseils de sécurité – Accepter les paiements par carte

  • Si vous souhaitez rembourser un paiement à un client, effectuez toujours le remboursement directement sur la carte de paiement. Si vous devez effectuer un remboursement en espèces, par chèque ou virement, assurez-vous d’obtenir une confirmation écrite que votre client a bien reçu l’argent.

  • Nous vous recommandons d’effectuer les paiements par carte en présence du client.

  • Le paiement par carte à puce et code PIN offre davantage de sécurité que les paiements par bande magnétique.

  • N’utilisez la bande magnétique que si la carte n’a pas de puce et ne permet pas d’effectuer de transactions NFC (sans contact) : vous devez d'abord insérer la carte, le terminal vous informera si vous devez lire la bande magnétique (faire glisser la carte).

  • Les paiements validés par la piste magnétique de la carte sont les moins sécurisés, on dénombre beaucoup de cas de fraude y étant associés.

  • Assurez-vous que la carte n’est pas endommagée, gardez-la en main pendant la transaction de paiement.

  • Si la carte de crédit est refusée lorsque vous l’avez glissée dans le terminal, ne retentez pas l’opération. Demandez au titulaire de la carte de vous régler par un autre moyen.

Conseils de sécurité – Lutte anti-fraude

  • Comparez l’adresse postale et l’adresse de facturation. Si vous expédiez un article, vérifiez si l’adresse de facturation est identique à l’adresse postale. Si elles diffèrent, demandez pourquoi à votre client. Sa réponse doit être sensée et pratique. Dans le cas contraire, n’acceptez pas le paiement. Pour toute question concernant le traitement du paiement, vous pouvez toujours vous adresser à notre support client.

  • Validez le paiement avec la signature réelle du client. Dans certains cas, le client devra signer sur l’écran de votre smartphone/tablette au lieu de saisir son code PIN. Il n'est pas possible de choisir entre le PIN et la signature. La carte elle-même détermine le type d’autorisation demandé. Comparez la signature avec celle apposée au dos de la carte. Demandez une preuve d’identité supplémentaire si nécessaire. Si la carte n’est pas signée, demandez une pièce d’identité présentant une signature et demandez au titulaire de la carte de la signer. Dans le meilleur des cas, demandez à ce que le paiement soit effectué avec une autre carte. Ne signez jamais sur l’écran à la place du client.

  • Lors des paiements par carte à puce et signature, le vendeur est responsable de vérifier l’authenticité de la signature.

  • Assurez-vous que le client est bien le titulaire de la carte.

  • Pour les montants élevés (par ex. supérieurs à € 1 000), demandez une pièce d’identité avec photo pour vérifier si la carte appartient bien au client.

  • Confirmation de livraison : si vous expédiez un article, conservez les informations de suivi la confirmation de livraison. Envoyez les articles les plus onéreux en recommandé avec signature à la réception.
     

À ne pas faire

  • Saisissez le montant total de la vente. Ne divisez pas la vente en plusieurs petits montants. Sachez qu’il n’est pas permis de diviser une somme en plusieurs transactions dans le but d’éviter les limites de sécurité de la carte de votre client car cela enfreint les conditions générales de vente de nos partenaires bancaires. Nos systèmes de sécurité effectuent des vérifications pour détecter les montants de transaction divisés.

  • Ne signez jamais sur l’écran à la place du client. Validez toujours le paiement avec une signature (si la signature fait défaut ou si elle n’est pas acceptable, la représentation officielle de la demande d’information/du débit compensatoire ne sera pas reconnue par l’émetteur).

  • Sachez que l'autofinancement (le fait d’accepter des paiements avec votre propre carte de crédit) est interdit par les conditions générales de nos partenaires bancaires. Nos systèmes de sécurité effectuent des vérifications pour détecter les signes d'autofinancement. De telles transactions doivent être remboursées.
Cet article vous a-t-il été utile ?

Vous ne trouvez pas ce que vous recherchez ?

Contactez-nous

Articles dans cette section